Renforcement de la prévention sanitaire aux frontières

Dans le cadre de son programme de Gestion sanitaire des frontières, l'OIM met en place des activités de renforcement de capacités des autorités frontalières dans la prévention et la détection rapide de cas suspect de maladie à potentiel épidémique, et en particulier de maladie à virus Ebola.

Depuis le mois de mai 2016, l'OIM organise régulièrement des formations en gestion de cas suspect de maladie à potentiel épidémique aux points d'entrée frontaliers du pays.

Elles consistent à présenter aux autorités en charge des postes frontaliers et points d'entrée les différentes activités de prévention et contrôle sanitaires aux frontières, la détection, la notification et la prise en charge des 6 maladies à potentiel épidémiques identifiées en Guinée (telles que recommandées par l'OMS), à savoir la maladie à virus Ebola, la méningite, le choléra,  la rougeole, la poliomyélite et la fièvre jaune. Les bénéficiaires de ces formations sont également formés à la Procédure opérationnelle normalisée de gestion d'un cas de maladie à potentiel épidémique.

Les bénéficiaires de ces formations sont les responsables et agents des postes frontières, des représentants de la communauté du point d'entrée, le responsable et les agents du poste de santé ou centre de santé le plus proche du poste frontière.