La surveillance à base communautaire

La surveillance à base communautaire est une des priorités de la Phase III de Riposte Ebola en Guinée. L'objectif consiste à impliquer les membres de la communauté dans l'identification et la notification aux autorités de santé de tout cas suspect de maladie à virus Ebola, et plus largement de maladie à potentiel épidémique (MPE).

Pour un système de surveillance à base communautaire optimal, l'OIM, à l'instar des autres organisations partenaires actrices de la surveillance à base commuanuataire, fournit formation et équipements aux autorités de santé, chefs de quartiers et de villages, Agents de santé communautaires (AC) volontaires afin que tout cas de MPE soit identifié et communiqué rapidement par téléphone à la chaîne de surveillance sanitaire.

Ce système requiert également une confiance renouvelée des communautés entre elles, en ce système et son intérêt, et dans le système de santé en général.

 

Remise de vélo à un Agent de santé communautaire de la région de Boké. Crédit photo : O.O Diallo.

 

Matériel remis aux :

  • Chefs de postes et centre de santé : motos, ordinateurs et autres matériels de bureaux.
  • Agents de santé communautaires : vélos, téléphones, chargeurs soliaires, cartes de recharges téléphoniques, sacs à dos.

 

Activités de sensibilisation :

  • Distribution de 20 000 cahiers illustrés par des dessins de lutte contre la stigmatisation des guéris et survivants d'Ebola et la surveillance à base communautaire à des écoliers
  • Réalisation d'une mini-série en 5 épisodes sur la prévention de la maladie à virus Ebola et la surveillance à base communautaire
  • Réalisation d'un clip vidéo et d'une chanson de lutte contre la stigmatisation des survivants et guéris d'Ebola intitulée "Ebola sigua"

 

CHANSON EBOLA SIGUA "Ebola va-t-en !" des artistes Bébé Baya et Payton - produite par l'OIM Guinée